close
Contactez Notre Équipe Commerciale +212 (0) 539 340 734
العربية Français English Español

RMA WATANYA MALAKBOX : UNE SEMAINE EN MODE SURVEILLANCE

2016-05-06 11:08:56

Boîtier connecté qui mesure votre conduite au quotidien, MalakBox se veut un gentil mouchard virtuel qui vous incite à conduire tranquillement, et partant, à lever le pied. Nous l’avons testé durant une semaine.

C’est sur un petit SUV, aimablement prêté par RMA Watanya, que nous avons pu jauger son tout dernier produit, MalakBox. Rappelons tout d’abord qu’il s’agit d’un boitier électronique apposé en haut du pare-brise et connecté à un serveur. Outre une géolocalisation précise ainsi qu’une assistance automatique et rapide (en cas d’accident), le principal rôle de ce boîtier est de mesurer la conduite pour en dresser une évaluation annuelle pouvant notamment déboucher sur une remise de 20% sur la prime à payer. Concrètement, cette note de conduite est basée sur l’intensité et la fréquence des accélérations, mais aussi sur les mouvements de caisse enregistrés lors des passages en virage et des phases de freinage. Ces oscillations sont calculées par des accéléromètres et autres capteurs intégrés au boîtier qui les collectent et les analysent via un logiciel, pour ensuite dresser une notation. Un score que l’on peut améliorer au fil des jours.

Une infinité de fonctionnalités

Sans attendre l’échéance annuelle, le conducteur peut avoir accès à ces mesures, via une application téléchargée sur son smartphone ou sa tablette. À ce niveau, force est de reconnaître que cette application est plutôt bien faite, permettant de configurer plusieurs paramètres comme les données à afficher, la couleur du fond d’écran, la photo du conducteur, le type d’alarme en cas de vol du véhicule, etc. Il est également possible de partager son score sur deux grands réseaux sociaux ou de revenir sur l’historique des derniers déplacements, avec toutes les données y afférentes (itinéraire, nombre de kilomètres parcourus, score obtenu…). Les scores apparaissent d’abord en couleur: soit en vert (bonne conduite), soit en orange (conduite perfectible), soit en rouge (mauvaise conduite). Une pression sur chacun de ces «événements» colorés montre aussitôt les chiffres enregistrés. Énième fonctionnalité et non des moindres, il est possible d’inclure à ce boîtier une échéance d’entretien mécanique.

Incitation ludique à la bonne conduite

Surtout, MalakBox permet de découvrir réellement sa manière de conduire. Dans mon cas et comme le montrent ces quatre captures d’écran prises avec mon smartphone, le bilan n’est pas vraiment reluisant! Un classement à la 86e place, quelques zones en rouge et notamment les passages en virage, mais tout de même une vitesse modérée au quotidien et 17 points crédités. Pas mal! En fait, durant les deux derniers jours, je me suis amplement laissé prendre au jeu en essayant d’être le meilleur conducteur. Malgré ce dernier sursaut de bonne volonté, j’ai échoué, malmenant souvent ma monture, en particulier aux intersections. C’est bien la preuve que ces indicateurs peuvent inciter les conducteurs à optimiser et améliorer leur conduite. Cette tendance, somme toute vertueuse, découle d’une corrélation qui s’établit progressivement entre le jeu de la bonne conduite et la gratification promise par l’assureur. De mon côté, je l’avoue, je n’ai pas toujours fait preuve d’une conduite coulée et ce du fait d’un planning plutôt chargé la semaine dernière. Fort heureusement, je n’ai pas eu à appuyer sur le petit bouton rouge qui établit un contact immédiat avec l’assistance. En d’autres termes, je n’ai pas eu d’accident, mais toute même, quelle semaine!